mercredi 31 juillet 2013

Taboulé

Je ne suis  pas fan du vrai taboulé libanais préparé à base de boulgour avec une tonne de menthe et de persil, excepté en quantité homéopathique dans un mezze composé de houmous, tahina, pitas toutes chaudes, brochettes et autres falafels dont je raffole. J'utilise de la semoule fine et ça fonctionne bien. 



Ingrédients
200g de semoule 
fine
225g d'eau
1/2 bouquet de persil
2 brins de menthe
1 oignon
1/2 poivron
2 tomates
3 cs d'huile d'olive
2 citrons
Sel, poivre





Dans un grand plat, verser l'eau froide sur la semoule. Laisser la semoule absorber l'eau sans y toucher. Au bout de 5 min, égrainer la semoule à la fourchette délicatement : il ne s'agit pas d'écraser mais de séparer tous les grains. L'opération dure 5 min. 


Mixer la menthe et le persil, hacher l'oignon et le poivron. Découper les tomates en tous petits morceaux. Mélanger le tout à la semoule, ajouter l'huile et les citrons pressés. Saler et poivrer. 


       Laisser reposer 2  minimum. Pour une autre version, c'est ici. L'été, on ne s'en prive pas, c'est le moment. 



mardi 30 juillet 2013

Pains au lait à la fleur d'oranger

Dans un hôtel de rêve, j'ai savouré au petit déjeuner, des pains au lait parfumés à la fleur d'oranger. Je n'avais qu'une hâte en rentrant à la maison : mettre au point la recette. 



Pour 12 pains au lait
500g de farine
210g de lait 
40g de fleur d'oranger
2cc de levure de boulanger
1 oeuf
50g de sucre
10g de sel
100g de beurre
Dorure
1 jaune, sucre cristal






Préparer la pâte en suivant les indications de la pâte à pain au lait de base - lien -. Après le repos au frais, façonner 12 pains allongés et les aligner sur 2 plaques recouvertes de papier sulfurisé.


     Laisser lever 1h. Dorer au jaune d'oeuf à l'aide d'un pinceau. 


               Saupoudrer de sucre cristal pour un effet rustique.            


              Enfourner 15 min environ à four préchauffé à 190°. 


lundi 29 juillet 2013

Champignons farcis au Boursin à l'ail et aux fines herbes

Je ne fais pas dans l'originalité mais vous l'avez compris, c'est tout sauf l'objectif de ce blog. Comme cette recette est ultra simple et délicieuse, il serait dommage de l'oublier...









Ingrédients
10 gros champignons de Paris
150g de Boursin 
Poivre








Préchauffer le four à 200°. Casser les pieds des champignons, poser les chapeaux dans un plat à four, côté creux vers le haut. Précuire 15 min pour que les champignons rendent leur eau de végétation. 


Farcir les champignons de fromage sans trop tasser. Poivrer et enfourner de nouveau 15 min. Poursuivre alors la cuisson 5 min en position gril, en surveillant la coloration. 


           Utiliser les pieds des champignons dans une omelette. 

dimanche 28 juillet 2013

Pêches au vin

Quelle odeur dans la cuisine pendant la cuisson ! Conserver précieusement le sirop restant : dilué avec de l'eau, il remplace le jus de fruits au petit déjeuner. 




Ingrédients
8 pêches
35 cl de vin blanc moelleux
80 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
3 bâtons de cannelle
1 cc de quatre épices
1 clou de girofle








Faire bouillir de l’eau, éteindre le feu et plonger les pêches 20 secondes, elles se pelleront facilement. Verser le vin dans une casserole avec les sucres et les épices. 


Porter à ébullition puis baisser le feu. Pocher les fruits épluchés tout doucement pendant 35 min en couvrant la casserole. Laisser macérer les fruits jusqu’au lendemain. Présenter avec des petits fours secs.


On peut utiliser du vin rouge, un vin blanc sec, choisir de couper les fruits en deux…Je préfère de loin avec un Monbazillac. Dans tous les cas, ne pas employer de cannelle en poudre à cause de son âpreté dans les sirops.

Avec une tranche de cake au citron - lien -, c'est le rêve...

samedi 27 juillet 2013

Cake au citron

La mie serrée est extrêmement moelleuse grâce à l’ajout de crème fraîche. Une fois refroidi, emballer le cake dans du papier alu et ne consommer que le lendemain. Cake de voyage, c'est le gâteau des vacances. 




Ingrédients :
3 œufs
190g de farine
200g de sucre
70g de beurre
20cl de crème liquide entière
1cc  de levure chimique
1 pincée de sel
1cs de rhum
2 zestes de citron
Gelée de pommes 





Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Râper le zeste des citrons et le mélanger au sucre. Fouetter les œufs entiers avec le sucre puis verser la crème, le rhum et le sel. Ajouter la farine et la levure petit à petit. Incorporer le beurre en dernier. 


Verser la préparation dans un moule antiadhésif beurré de 22cm. Enfourner à four préchauffé à 160° et déposer le moule sur deux plaques de cuisson superposées. Cuire 1 heure. Attendre 5 min avant de démouler. Lorsque le gâteau est refroidi, le glacer avec une cuiller à soupe de gelée légèrement réchauffée au micro-ondes. 



vendredi 26 juillet 2013

Nage de moules aux petits légumes


Un petit plat rapide à préparer avec les ingrédients du placard (et du congel) vraiment agréable. Je l'ai accompagné avec un riz basmati nature. 




Pour 4 personnes
250g de moules surgelées
2 échalotes
2 carottes
2 navets
250g de champignons
20cl de vin blanc
20cl de crème
Epices à rouille *
Sel
1 noix de beurre
Ciboulette






Faire suer dans la moitié du beurre  une seule  échalote émincée. Ajouter les champignons coupés et faire revenir à feu vif. Lorsqu'ils ont rendu leur eau de végétation, ajouter les carottes et les navets détaillées en petits dés. Les légumes juste cuits, incorporer les moules, cuire 2 min, éteindre le feu et couvrir. 



Dans une autre casserole, faire revenir l'autre échalote émincée dans le reste de beurre. Mouiller avec le vin blanc et réduire de moitié. Crémer, parfumer avec 1 cc d'épices à rouille, soit un mélange de paprika, piment d'Espelette, ail , tomates et moutarde.
  



* Bien entendu, la vraie rouille se prépare avec le précieux safran, mais c'est un ersatz intéressant au quotidien. On trouve ces épices, toujours chez G Detou à Paris. Cela me coûte vraiment de leur faire de la pub car ils ne le méritent pas, ils sont particulièrement désagréables.


Pour finaliser notre recette, verser la sauce sur les moules, ajouter de la ciboulette et servir avec du riz. 





jeudi 25 juillet 2013

Cookies aux flocons d'avoine

Un jour, lorsque j’ai réalisé cette recette, il ne me restait que 20 g de flocons d’avoine. J’ai complété avec 100 g de muesli,  30 g de corn flakes et c’était parfait. On peut donc être souple avec les 
ingrédients. 



Pour 25 pièces
150 g de flocons d’avoine
70 g de farine
60 g de germe de blé
½ cc de bicarbonate
½ cc de levure chimique
2 pincées de fleur de sel
100 g de beurre
100 g de sucre roux
1 sachet de sucre vanillé
1 œuf
100 g de pépites de chocolat




Préchauffer le four à 200°. Mélanger les flocons d’avoine avec la farine, le germe de blé, le bicarbonate, la levure et la fleur de sel. Fouetter le beurre et les sucres pendant 5 min puis incorporer l’œuf entier. Amalgamer le tout au mélange précédent et incorporer les pépites en dernier. 

Former des boules de pâte de 25g chacune et les disposer en les espaçant bien sur  deux tôles recouvertes de papier sulfurisé. Enfourner à peine 10 min, une plaque à la fois. 


Ils doivent être blonds, légèrement dorés sur le pourtour mais encore très souples. Les laisser refroidir une minute avant de les retirer de la plaque à l’aide d’une spatule et de les transférer sur une grille.


Ce sont mes cookies préférés, croustillants et avec un petit goût de sel.


mercredi 24 juillet 2013

Mogettes à la méridionale

Des mogettes surgelées avec du jambon de Bayonne : une recette facile avec les ingrédients du placard.





Ingrédients
600g de mogettes
2 oignons
400g de tomates pelées
2 gousses d'ail
1 cs de persil
Thym, laurier
1 cs d'huile d'olive
Sel, poivre







Faire revenir les oignons émincées avec l'huile dans une cocotte. Ajouter les mogettes, les tomates, l'ail écrasé, le persil ciselé, du thym et du laurier. 


Mouiller avec 50 cl d'eau, couvrir et laisser mijoter 45 min.  Saler et poivrer en fin de cuisson. Présenter avec du persil frais et servir accompagné de jambon de Bayonne. 

                 
      Vue de Saint-Jean pied de port avec le pont de saint-Jacques

mardi 23 juillet 2013

Brioche suisse

Pour une brioche toute moelleuse au petit déjeuner.






Ingrédients

750g de pâte à pain au lait 
600g de crème pâtissière
125g de pépites de chocolat
Gelée de pomme








Préparer la pâte à pain au lait comme indiqué - lien -. Après le repos au frais, diviser la pâte en deux et étaler un premier carré. 



Laisser l'autre morceau au frais. Etaler la moitié de la crème pâtissière - lien - sur la moitié du carré. 



               Répartir la moitié des pépites et recouvrir  de pâte. 



Détailler en 8 parts. Replier éventuellement les parts sur elles-mêmes, si l'on ne veut pas obtenir de brioches trop longues. 



Disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou un silpat et laisser gonfler 1h30. 



Procéder de la même manière avec le reste de pâte. Enfourner à four préchauffé à 190° et cuire 20 min. Refroidir sur grille. Napper de gelée de pomme réchauffée. 



NB : Employer la crème pâtissière "spéciale viennoiseries", suffisamment épaisse. Elle ne coule pas à la cuisson. 




lundi 22 juillet 2013

Crème pâtissière

La crème pâtissière est incontournable en pâtisserie. Je donne plusieurs recettes en fonction de son utilisation. La première n'emploie que des jaunes. Aussi, les blancs restants, très précieux en pâtisserie, sont congelés afin de préparer ultérieurement des meringues, financiers et autres macarons.












  Ingrédients
  500 g de lait
150 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
6 jaunes d’œuf
20 g de farine
20 g de fécule
2 bouchons de Rhum















Faire bouillir le lait dans une casserole. Dans un bol, fouetter les jaunes d’œuf avec les sucres jusqu’à ce que le mélange blanchisse,


                      puis incorporer la farine et la  fécule. 


Ajouter le lait bouillant petit à petit pour ne pas cuire les œufs tout en mélangeant vigoureusement au fouet manuel. Reverser le tout dans la casserole 


et cuire sur feu doux sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la crème épaississe. 


Ajouter le rhum. Stopper la cuisson en débarrassant la crème dans un bac tapissé de film. Filmer au contact le dessus également pour éviter la formation d’une peau.


Cette crème est la plus fine. Elle est parfaite pour accompagner le baba au rhum par exemple.

Pour la viennoiserie,  les pains aux raisins, les oranais ou les cornets d'amour, mieux vaut une crème plus épaisse, qui ne coule pas : voici une seconde recette. Procéder de la même manière que précédemment avec les proportions suivantes :





Pour la viennoiserie
500 g de lait
4 jaunes d’œuf
30 g de fécule 
30 g de farine
100 g de sucre 
1 sachet de sucre vanillé
2 bouchons de Rhum







La crème "spéciale viennoiseries" tient bien à la cuisson, ne bouge pas comme garniture. 
Enfin, troisième recette si l'on n'a besoin que d'une petite quantité de crème ou s'il ne reste que deux oeufs en réserve, voici une dernière variante qui permet  de garnir une tarte de 26 cm mais également des mini Paris-Brest ou encore des polkas








Pour une tarte
250 g de lait
2 œufs
75 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
25 g de fécule
Parfum au choix







On procède de la même manière en fouettant tout d'abord les œufs entiers avec les sucres.